Publié le

Pentecôte

Toute l’équipe de l’agence Odeia vous souhaite une sainte fête de Pentecôte : toute la chrétienté se rappelle de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres ! Lors de nos pèlerinages chrétiens en Terre Sainte, nous allons sur les lieux du Cénacles au Mont Sion où l’évènement eut lieu.

Venez Esprit saint, emplissez les coeurs de vos fidèles et allumez en eux le feu de votre amour ; envoyez, Seigneur, votre Esprit et il se fera une création nouvelle !

Publié le

Bonne fête de l’Ascension

Toute l’équipe Odeia vous souhaite une sainte fête de l’Ascension ! Odeia organise pour vous vos voyages culturels et vos pèlerinages catholiques, mais toujours dans un esprit chrétien !

Ecoutez ici l’introït en chant grégorien de la Messe de l’Ascension
Lors de nos pèlerinages en Terre Sainte, nos groupes découvrent systématiquement le lieu de l’Ascension en haut du Mont des Oliviers : découvrez nos pèlerinages en cliquant ici

Publié le

Bonne fête de Pâques

“Resurrexit, sicut dixit, Alleluia !”

L’agence de voyages Odeia spécialisée dans l’organisation de pèlerinages catholiques vous souhaite une sainte fête de Pâques !

EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT JEAN

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. »

Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place.

C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts. Ensuite, les disciples retournèrent chez eux. Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus. Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. »

Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. » Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître.Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! »

St Jean 20, 1-18

Découvrez la vidéo de présentation de nos pèlerinages en Terre Sainte en cliquant ici

RETROUVER TOUTES NOS ACTUALITES ICI

Publié le

Vendredi saint, la Passion du Christ

Odeia, spécialiste du voyage et du pèlerinage catholique, vit les moments liturgiques de l’année dont la semaine sainte !

Le Vendredi saint est un jour de deuil pour les Catholiques à cause de la Passion du Christ ; un article paru dans CLAVES propose une analyse du récit de la Passion par les quatre Evangélistes :

La liturgie traditionnelle fait lire les quatre Évangiles de la Passion au cours d’une même semaine sainte. Ces quatre récits s’éclairent mutuellement et nous font découvrir, par leurs différences et leur complémentarité, l’insondable profondeur du visage du Christ.

La réforme liturgique de 1969 a choisi de ne conserver la lecture de la Passion du Seigneur que pour le dimanche des Rameaux (en alternant entre les trois Évangiles synoptiques – Matthieu, Marc et Luc – chaque année) et pour le Vendredi saint (Passion selon saint Jean).

La liturgie traditionnelle nous fait au contraire entendre chaque année les récits des quatre évangélistes : saint Matthieu le dimanche des Rameaux, saint Marc le mardi, saint Luc le mercredi et saint Jean le vendredi saint. Cette disposition qui remonte aux premiers siècles de l’Église, ainsi que la grande densité de ces passages, doit attirer notre attention sur la complémentarité des quatre Passions.

Les exégètes modernes considèrent ordinairement que le récit primitif est celui de saint Marc, qui servit de matériau au moins partiel à saint Matthieu et saint Luc. Nous aborderons cependant ici les quatre Passions dans leur ordre traditionnel, celui qu’a retenu la liturgie.

Suite de l’article en cliquant ici

RETROUVER TOUTES NOS ACTUALITES ICI

Publié le

Bonne semaine sainte

Toute l’équipe Odeia, spécialiste des pèlerinages en Terre Sainte, vous souhaite une très bonne fête de Rameaux et une bonne semaine sainte.

A Jérusalem, chaque année, une longue procession permet de mettre ses pas dans ceux qui Christ depuis le haut du Mont des Oliviers, jusque dans la vieille ville. Tous les Chrétiens se retrouvent à Betphagé là où le Christ démarra son parcours, juché sur une ânesse ; la pierre qui lui servit à enfourcher l’animal se trouve aujourd’hui dans une jolie chapelle dont les peintures rappellent l’évènement ; autour, un grand jardin avec pins et cyprès donnent sur le désert de Judée et Béthanie, à peine distant de 2 km : c’est là que le Christ logeait les derniers jours avant sa Passion, chez son ami Lazare.

Puis, la procession se met en branle, remonte vers le Carmel du Pater, avant de redescendre les flancs abrupts du Mont des Oliviers en passant par le Dominus Flevit et à proximité de Gethsémani. Traversée de la vallée du Cédron, au pied du mur du Temple et entrée dans la ville sainte par la Porte aux Lions. Un temps de prière et de recueillement unique, à vivre au moins une fois dans sa vie !

Toute l’équipe Odeia agence de voyages catholiques vous souhaite une bonne semaine sainte et une bonne montée vers Jérusalem. En espérant que vous puissiez vivre le Triduum pascal, sommet de l’année liturgique pour les Chrétiens, et assister aux splendides offices les jeudi saint, vendredi saint et samedi saint.

En cliquant ici, découvrez tous nos pèlerinages
Pour voir la vidéo de présentation de nos pèlerinages en Terre Sainte, cliquez ici

RETROUVER TOUTES NOS ACTUALITES ICI